samedi 23 août 2008

Dans un papier antérieur, je vous parlais en passant du CPPC - Centro de Pensamiento Primero Colombia - ce programme politique colombien soutenu par la Maison Blanche, et visant à éduquer le peuple vers une adoption systématique des idées uribiennes.

Je suis allée y faire un tour plus approfondi et vous recommande la visite (tapez "Centro de Pensamiento Primero Colombia" dans google). Vous trouverez notamment sous la rubrique "Las ideas de Uribe" tous les ouvrages de ce dernier à télécharger librement. Mais c'est le chapitre "Juventud" qui m'a plus particulièrement intéressée. Le CPPC se propose ici d'établir une "carte de navigation" pour la jeunesse colombienne, une carte devant "tracer le chemin pour arriver à un lieu parfaitement identifié en minimisant les risques du voyage".

Derrière la métaphore, voici le début du programme:

Le but du Programme National pour la Jeunesee du CPPC est de devenir le parti de jeunes dont l'influence académique, politique et sociale soit la plus importante dans les espaces de décision et de participation démocratique au cours des cinq prochaines années.

Objectif général du Programme Nationale pour la Jeunesse du CPPC:

Favoriser la formation de jeunes leaders dans les espaces sociaux, culturels, économiques et politiques, qui défendent la construction collective d'une nation pluraliste démocratique, libre et favorisant l'égalité des chances.

Là, le chargé de communication a bien dû sentir qu'il fallait un peu préciser les choses. Aussi, voici les

Objectifs spécifiques:

§ Diffuser parmi les membres du CPPC et la communauté en général les postulats idéologiques et programmatiques du modèle de gouvernement du Président Alvaro Uribe Velez.

§ Accélérer les processus de formation politiques pour les actifs et la communauté en général, en les orientant vers la défense de la démocratie et des libertés, selon l'axe du modèle de gouvernement du Président Alvaro Uribe Velez.

§ Formuler et gérer des projets d'ordre social, politique, économique, environnemental et culturel, de manière à répondre aux nécessités des jeunes et de leurs communautés.

§ Renforcer la participation politique des jeunes colombiens sur la scène nationale et internationale.

§ Former et consolider une organisation de jeunes colombiens réunis autour des propositions de l'actuel Président de la République.

La rhétorique de la diversité et de l'éducation démocratique cache assez mal le programme d'endoctrinement de la jeunesse vers une société dans laquelle le pluralisme - ethnique, culturel, politique, intellectuel - est systématiquement saboté, une société unie, selon les chiffres, derrière son président, grâce à l'instrumentalisation systématique de la peur, la manipulation de l'information, le musèlement de toute dissidence et, la libération d'Ingrid Betancourt en fut le suprême symbole, le travestissement permanent des symboles.

La politique d'Uribe est une politique du déguisement, du grimage, du mensonge. "Démocratie" et "liberté", ces mots bien séducteurs dans un programme adressé aux jeunes privilégiés, cela va sans dire, de la société colombienne, sont eux aussi travestis du moment que les principaux lieux de réflexion, de pensée et de construction du pays doivent être dominés, possédés par les représentants d'un seul et même parti.

Et le grand projet de pensée politique unique d'Alvaro Uribe agit au-delà des frontières colombiennes. Voyez mon prochain article...

Commenter cet article

1 Commentaire:

  1. Michèle a dit...
    C'est simplement et purement de l'endoctrinement !